Imprimer 

Avocats et Magistrats réclament la délocalisation du Palais de Justice

Depuis quelques mois, la zone du Bicentenaire est le théâtre de divers affrontements entre gangs. Tirs nourris et scènes de turbulences sont le lot quotidien des usagers de ce quartier. Une situation qui paralyse le fonctionnement de toutes les institutions de la zone dont le Palais de Justice de Port-au-Prince situé au Bicentenaire, lequel loge le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, le Parquet de ce ressort et le Barreau de Port-au-Prince. Face à cette situation. Avocats et Magistrats lèvent la voix pour réclamer la délocalisation du Palais de Justice.

« Le Bicentenaire, nous n’en voulons plus. Comme nous l’avions déjà dit, nous allons le laisser à l’armée. Le Bicentenaire, c’est pour l’armée. Ce n’est pas pour les Avocates et Avocats. C’est un endroit, qui a toujours été dangereux et maintenant cela a empiré », a affirmé Me. Marie Suzy Legros, Bâtonnière de l’Ordre des Avocats de Port-au-Prince . Pour montrer leur détermination, les Avocats avaient adopté une résolution en assemblée le vendredi 11 mars 2022, demandant à tous les membres de la corporation de ne pas fréquenter le Tribunal, établi au Bicentenaire.

Les Avocats du Barreau de Port-au-Prince avaient accordé un délai de quinze jours, soit jusqu’au 25 mars 2022, au Gouvernement pour délocaliser le Palais de Justice de Port-au-Prince. Jusque-là, rien n’a été fait ou dit du côté des autorités.

Dans cette veine, les Avocats bénéficient du support de certains Magistrats, notamment de l’Association Nationale des Magistrats Haïtiens (ANAMAH). « Les autorités font preuve dans ce dossier d’un manque d’initiative cynique qui témoigne quelque part d’une absence de vision », a écrit l’association dans une note de presse, en date du 14 mars 2022. Pour l’ANAMAH, le Palais de Justice doit être relocalisé dans un espace sécuritaire.

Rappelons que la Cour d’Appel de Port-au-Prince, qui se trouvait elle aussi dans le même local, a été délocalisée en 2020. Le nouveau local de la Cour se trouve à Pacot, toujours à Port-au-Prince.