Imprimer 

 

-Libération/Antonio Jules : Le délégué départemental du Nord, Monsieur Antonio Jules a été libéré le lundi 20 mai suite à une ordonnance de la Cour d’Appel du Cap-Haïtien. Antonio Jules a été détenu pendant environ une semaine, par le juge instructeur Emmanuel Vertilaire, dans le cadre de l'enquête menée sur le dossier Café Trio. (Source : Le Nouvelliste)

-Arrêt de travail/Association de Magistrat : Les associations de Magistrats, L’Association Nationale des Magistrats haïtiens (ANAMAH) et l’Association Professionnelle des Magistrats (APM) avaient annoncé la semaine dernière un arrêt de travail. Le lundi 20 mai, les Juges des Tribunaux de Première Instance et des Tribunaux de Paix ont respecté le mot d’ordre. (Source : Le Nouvelliste)

-Grève/Greffiers : Les syndicats de greffiers et greffières ont annoncé le lundi 20 mai une grève de deux jours prévue les jeudi 23 et vendredi 25 mai. De meilleures conditions de travail, une augmentation salariale significative compte tenu du coût de la vie, des programmes de formation continue, des cartes d’assurance et de débit sont entre autres les revendications des grévistes. (Source : Loop Haïti)

-Insécurité/Meurtre : Jacques Junior Oscar, agent 1 du Corps d’Intervention et de Maintien d’Ordre (CIMO) a été tué le lundi 20 mai par des individus armés, à Delmas 2. Celui-ci est issu de la 25e promotion de la Police nationale d’Haïti (PNH). Il a été abattu alors qu’il rentrait chez lui. (Source : Vant Bèf Info)

-MINUJUSTH/HCDH/Atelier: La Mission des Nations Unies pour l’appui à la Justice en Haïti (MINUJUSTH) en collaboration avec le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH) ont organisé deux ateliers sur la préparation d’un plan de mise en œuvre des recommandations issues des mécanismes de droits humains des Nations Unies en Haïti du 15 au 17 mai. Ils ont également collaboré pour permettre au Comité Interministériel des Droits de la personne (CIDP) de pouvoir enregistrer toutes les informations relatives aux actions gouvernementales qui contribuent à mettre en œuvre ces recommandations. (Source : Le Nouvelliste)

-Projet/OPC/Clôture : L’Office de la Protection du Citoyen a clôturé le 20 mai le projet « Rééducation contre la violence communautaire et prévention de la délinquance juvénile dans les zones de Carrefour-Feuilles et de Martissant ». Me Renan Hédouville a plaidé en la circonstance pour la résolution des problèmes économiques pour lutter contre la violence. (Source : Le National)

-Marche pacifique/Avocats : Plusieurs dizaines d’avocats au Barreau de Gonaïves ont marché dans les rues le samedi 18 mai 2019, pour dénoncer l’insécurité et le règne de l’impunité dans la cité de l'Indépendance. Le bâtonnier de l'Ordre des avocats des Gonaïves, Me Jaccène Jacques, a affirmé lancer ce mouvement de protestation pour pousser le commissaire du gouvernement et la Police à assumer leurs responsabilités en matière de sécurité. Le barreau des Gonaïves menace de passer à une autre étape si rien n’est fait d’ici la fête de la St-Yves. (Source : Le Nouvelliste)

-Arrestation/Cayes : Le dimanche 19 mai, des agents de la Brigade de Lutte contre le Trafic de stupéfiants (BLTS) et la garde-côte haïtienne ont procédé à l’arrestation de cinq individus dans la ville des Cayes ayant, entre autres, en leur possession au moins 84.10 kg de marijuana, un fusil, des dizaines de cartouches, des téléphones portables. Dans le cadre de cette opération, les forces de l’ordre ont aussi saisi un tout-terrain, une motocyclette de marque Apollo. L'identité des individus n'est pas encore connue. (Source : Le Nouvelliste)

-Incendie/Malpasse : Dans la nuit du 18 mai au 19 mai 2019, un incendie est survenu sur la frontière au marché de Malpasse. Trois containers ont été incendiés. Plusieurs marchands ont perdu leurs marchandises. L’origine du feu n’est pas encore connue. (Source : Le Nouvelliste)

-Assassinat/Hinche : Le nommé Guyto, un houngan originaire de Dondon, a été assassiné à coups de machette le week-end écoulé par des individus non identifiés à Marmon, dans le Plateau central. Ecclésiaste Abner, qui accompagnait le houngan dépêché pour traiter le cas d’un enfant malade, a échappé de justesse à la mort. Ce dernier reçoit actuellement des soins à l’hôpital de Hinche. (Source : Le Nouvelliste)